barre_haut
banniere
barrebas
ACCUEIL VILLE_GM MOT_GC MOT_FN CONSEIL_HIST ASSEMBLEE_HIST SPIRITUALITE BTN_ACTION NOUS_JOINDRE

LesMaths156

LesMaths600

Le concept de l'amour inconditionnel est magnifique, mais... irréaliste.
Qu'on le veuille ou non, les membres d'un couple comptent.
Sauf que les couples heureux comptent différem-
ment
des couples malheureux. Voici comment.

Petit rappel.
Les mathématiques comportent 4 types d'opération:
addition (+),
soustraction (-),
multiplication (x) et
division (./.),
lesquelles s'influencent l'une l'autre.

Pour les besoins de cette chronique
, rappelez-vous que :
>>> un + multiplié par un + donne un + (+3 x +1 = +3),
>>> un + multiplié par un - donne un - (+3 x -1 = -3), et
>>> un - multiplié par un - donne un + (-3 x -1 = +3).

LA BANQUE D'AMOUR
Imaginez-vous que vous êtes un banquier et que chaque personne que vous connaissez possède un compte d'épargne émotif avec un certain...
... capital d'amour ou
... d'amitié.

Chaque fois que vous vivez un moment agréable avec quelqu'un, vous faites une addition à son capital et vous faites une soustraction lorsque vous vivez un moment désagréable en sa présence. Et vos amis font de même.

Nous avons évidemment tendance à nous maintenir en contact avec les personnes dont le compte d'épargne émotif est le plus élevé.
Nous avons donc avantage à faire vivre à nos proches des moments agréables si l'on veut que leur amitié ou leur amour pour nous (leur compte d'épargne émotif) augmente.

Pendant la période de séduction et de lune de miel, nous faisons réciproquement beaucoup d'additions et beaucoup de soustractions.
Notre capital amoureux augmente tellement que nous finissons par croire que nous pourrions vivre sur ce capital pour le reste de notre vie. Et l'on se marie ou l'on cohabite.

Comme vous le savez déjà (je ne cesse de vous le répéter), le couple n'est pas une garantie de bonheur, mais plutôt un creuset pour générer des moments critiques et apprendre à gérer des problèmes pour la plupart insolubles. On risque alors de commencer à faire plus de retraits que de dépôts dans notre compte d'épargne.

À MOINS QUE...
À moins que les membres des couples appellent les mathématiques à leur secours.
Après la lune de miel survient des problèmes associés :
... aux enfants,
... à l'argent,
... aux belles-familles,
... aux tâches ménagères,
... au travail et
... à la sexualité.

Certains couples vont alors davantage parler de problèmes et chercher qui en est responsable (évidemment, c'est l'autre), alors que d'autres couples vont mettre l'accent sur la recherche de solutions.

Selon le psychologue Benoît Poisson (voir Google), les gens ont pris l'habitude de parler des problèmes et de leurs insatisfactions et sont généralement insatisfaits des résultats de leur communication.
En effet, si vous accordez trois fois plus d'attention à une insatisfaction, vous obtiendrez trois fois moins de satisfaction (+3 x -1 = -3).

À l'inverse, si vous accordez trois fois moins d'attention à une insatisfaction, vous obtiendrez trois fois plus de satisfaction (-3 x -1 = +3).
De même, si vous accordez trois fois plus d'attention à une solution, vous obtiendrez trois fois plus de satisfaction (+3 x +1 = +3).

LA COMMUNICATION
J'ai toujours un petit sourire en coin lorsqu'un couple me consulte sous prétexte d'un problème de communication. Mes 35 années de consultation conjugale m'ont appris que les couples n'ont pas de réels problèmes de communication, mais plutôt qu'ils ne savent pas compter.
À chaque fois qu'un membre d'un couple parle de ses insatisfactions, son partenaire fait un retrait de son compte d'épargne émotif.
Or, contrairement à la croyance, communiquer ses insatisfactions mène à la guerre et non à l'amélioration de la communication, même si vous la voulez non violente ou efficace.

La majorité des couples n'ont aucun problème de communication. Par contre, ils ont 2 problèmes reliés à la communication:
Un problème de consensus:
pourtant, se rendre compte que nous ne partageons pas le même point de vue sur un sujet donné est plutôt signe d'une excellente communication. On peut s'aimer au-delà de nos désaccords.
Un problème de contenu:
... les couples malheureux parlent davantage de leurs problèmes et de leurs frustrations alors que
... les couples heureux discutent de solutions, de beaux souvenirs et de projets d'avenir.

À vous d'apprendre à mieux compter !!!!

Michel Hill, recherche
Tiré du Journal de Montréal, Yvon Dallaire,psychologue, 22-12-2013

.................

 

 

 

CHARITÉ ... UNITÉ ... FRATERNITÉ ... PATRIOTISME
VISITES / PAGES VUES  
   

L'HÉBERGEMENT de NOTRE SITE internet est une GRACIEUSETÉ de
l'ASSOCIATION des GENS d'AFFAIRES de GRAND-MÈRE